Daytona Beach et la Salsa... iiiiiiiiieach.

Cet été 2002, je suis allé à Daytona Beach avec deux amis. Question de voir comment ils dansaient la Salsa là bas ou tout simplement pour savoir s’ils dansaient la Salsa tout cours! (Bien non, je n’ai pas été là seulement pour cela!) Hé bien, je n’étais pas si proche de la réalité…

Mes amis ne dansent pas la Salsa, mais c’est un pays libre alors je me suis renseigné. Arrivé sur les lieux, on défait nos valises, etc, on fait du « beaching » (activité où on ne fait strictement rien, sauf être sur la plage et griller. À ne pas confondre avec « bitching ») et finalement le soir on sort au Dazzle et au 600North qui sont les deux plus gros clubs là bas. On pourrait les comparer au Dôme de Montréal, mais avec un seul étage et des femmes qui danses après des poteaux. Ça semble être la mode là bas. Elles préfèrent les poteaux ;) Donc nous sommes le jeudi soir et il semble que le mot Salsa veut simplement dire natchos et salsa. Il y avait une barmaid qui connaissait le mot et elle me dit d’aller me renseigner au Diesel, le club juste en arrière, pour plus d’information, ce que je fais. Deux minutes de marche plus tard, je me renseigne au « Doorman » super sympathique et il me dit que la soirée danse latine est vendredi soir de 20h00 à 3h00 du matin.

Excellent! Je vais pouvoir me pratiquer en Salsa au moins une soirée! Il faut dire qu’à ce moment là, j’étais plutôt intermédiaire-débutant alors une semaine sans pratique c’était critique et j’avais besoin de ma dose quotidienne d’adrénaline. Vous vous demandez comment j’ai réussi à passer ma semaine sans ordinateur? J’avais apporté mon portable du travail voyons! ;) Sans blague, c’était pour mettre les 653 photos numériques que nous avons prit. Alors j’entre dans la pièce principale de danse qui est immense vers 21h00 le vendredi et je m’aperçois qu’il y a environ 50 personnes d’âges diverses. Bon, ce doit être le début de la soirée. Je vous jure que pendant toute la soirée, il n’y a pas eu plus de 50 personnes dans la pièce et jamais plus que 5 couples qui dansaient simultanément. Au moins c’était 50/50 hommes/femmes ce qui permettait un peu plus d’échange. Il faut dire aussi que la soirée latine était encore toute jeune puisque cela faisait seulement 2 mois qu’elle était active.



Mais, malgré le manque d’ambiance, l’énorme espace vide, j’ai décidé de danser quand même. Une Salsa ici, un Merengue par là, une Bachata pendant la soirée, le talent du DJ était quand même remarquable malgré le manque de talent dans la salle, incluant moi ;) La plupart des personnes apprenaient le pas de base, sauf quelques uns(unes). Est-ce que je me suis fait du fun? Bien sur, j’était presque le meilleur danseur là bas, alors les femmes les plus courageuses venaient me chercher et j’allais chercher les plus talentueuses. ;)



Je suis curieux de savoir comment vont les choses aujourd’hui là bas. Alors si je retourne là bas (en avion cette fois ci et non pas en voiture) je vous fait signe et on fait la fête! ;) La morale de cette histoire, est-ce que je me suis bien amusé? Hé oui! Quand il n’y a pas d’ambiance, il faut la créer et c’est ce que j’ai fait!

Alex

Catégorie d'article ou nouvelle: 

Partagez! Share it now!